Programme de Renforcement des Structures Centrales de Gouvernance : PRSCG

03-06-2018
03-06-2018   
  3412
 Partager:  

Lancement du programme de renforcement des structures centrales de gouvernance (Prscg)

La ministre de l’économie numérique, Aurélie Adam Soulé ZOUMAROU a lancé le 28 novembre 2017 le Programme de Renforcement des Structures Centrales de Gouvernance. Le PRSCG s’inscrit dans le Programme « Bénin révélé » du plan d’Actions du Gouvernement béninois pour les années 2016-2021. « Bénin Révélé » repose sur sept (7) axes stratégiques  avec un panel de 45 projets phares, complétés par 95 projets sectoriels.

Le secteur du numérique et plus précisément l’Économie Numérique regroupent un ensemble de 6 projets phares :

  • Internet haut et très débit ;
  • Télévision Numérique Terrestre ;
  • Généralisation de l’usage du numérique par l’éducation et la formation ;
  • Développement de l’e-commerce ;
  • Promotion et développement de contenus numériques ;
  • Smart Gouv (Administration intelligente).

Le projet Smart Gouv a pour objectif l’informatisation et la dématérialisation de l’Administration afin de contribuer à l’axe stratégique  2 de « Bénin Révélé » : amélioration de la gouvernance.

Du fait de son objectif global (Amélioration de la gestion des finances publiques par le renforcement des infrastructures de communication, des applications et des services), le PRSCG s’inscrit dans le Programme « Bénin révélé » et il est le pilier du projet Smart Gouv.

Le Programme est structuré selon quatre composantes qui correspondent aux objectifs spécifiques du PRSCG :

  • Composante 1 : Création d’un réseau informatique national de l’administration interconnectant environ 200 sites et d’un Data Center pour l’Administration. Le réseau national va permettre l’interconnexion de tous les Ministères, Institutions, Agences, Sociétés d’État, Établissements Publics et Collectivités Territoriales du Bénin. Les technologies d’interconnexion seront de type fibre optique, liaison Radio (WiMax, 3G et 4G), liaisons spécialisées, etc. Le Data Center de l’Administration béninoise, avec une surface d’exploitation d’environ 300m2, sera d’un niveau 3 selon la norme ANSI/TIA-942.
  • Composante 2 : Déploiement des services afin de valoriser le réseau informatique et en faire un outil incontournable. Les premiers services envisagés entre autres sont la téléphonie sur IP, l’utilisation du Système Intégré de Gestion des Marchés Publics (SIGMaP) et du Système Intégré de Gestion des Finances Publiques (SIGFP), l’accès à Internet, la messagerie électronique, etc.
  • Composante 3 : Élaboration et mise en œuvre d’un système d’exploitation et de maintenance du réseau informatique national, y compris le Data Center, conforme aux normes internationales.
  • Composante 4 : Actions diverses afin de faciliter l’utilisation des infrastructures installées par le PRSCG (Formations techniques, accompagnement à la gestion du changement, appui matériel pour l’ASSI, etc.).

Ainsi, les bénéficiaires du réseau national sont les entités gouvernementales (Ministères, agences, institutions, sociétés d’État, etc.) et plus particulièrement le Ministère de l’Économie et des Finances (MEF), le Ministre de l’Économie Numérique et de la Communication (MENC)  et le Ministère de la Décentralisation et de la Gouvernance Locale (MDGL).

Maximilien KPODJEDO – DG ASSI

Le PRSCG est piloté par l’Agence des Services et Système d’Information de l’Etat (ASSI et ex ABETIC) qui est directement rattaché à la Présidence de la république. L’ASSI aura également la responsabilité d’exploiter et de maintenir l’ensemble des installations du PRSCG en collaboration avec les bénéficiaires. L’ASSI s’est allouée les services d’une Assistante Technique internationale, composée des entreprises E-Sud (cabinet français spécialisé dans la mise en œuvre de solutions informatiques pour  la gestion des finances publiques), Comtel (Entreprise béninoise spécialisée dans les systèmes d’information dont notamment  les télécoms) et Pohl Consulting & Associates (Cabinet allemand spécialisé dans le déploiement de solution pour la gestion des finances publiques notamment en ce qui concerne la passation des marché).

Le budget du programme est de 7,96 milliards de FCFA (12,1 millions d’euros). Le programme est financé conjointement par la République Fédérale d’Allemagne à travers la KfW – Banque de développement pour un montant de 6,56 milliards de FCFA (10 millions d’euros) et par l’État béninois à hauteur de 1,4 milliards de FCFA (2, 1 millions d’euros).

Le PRSCG est prévu pour s’exécuter sur une période de trois ans. A l’issue de ces trois années, les structures de l’État seront interconnectées notamment tous les ministères, l’ensemble des préfectures, les 77 recettes de perception dans les communes et quelques mairies. La mise en service du Data Center est envisagée pour juin 2019. Le réseau national de l’administration est programmé pour être en service entre juin et décembre 2019 avec le déploiement en parallèle des services cités plus haut.

Ainsi, le PRSCG vise l’assainissement des finances publiques à travers l’interconnexion des administrations ainsi que les systèmes informatiques et le déploiement des services.

Pour plus d’information : Support de présentation du PRSCG.

Partenaires